Sélectionner une page

Nous apprenons ce jour par voie de presse que suite à des plaintes de riverains, les policiers de Châtellerault ont fait une descente pour contrôler les caves d’un immeuble du quartier des Minimes.

Stupeur des policiers avec la découverte d’une grenade de fabrication récente, ainsi qu’une liste comprenant les noms, surnoms de policiers ainsi que leurs numéros de plaques d’immatriculations.

Châtellerault est assise sur une poudrière.

Seule la fermeté, c’est à dire la répression, permettra de rétablir l’ordre et d’assurer la sécurité des Chatelleraudais.

Le Rassemblement National demande l’arrêt de l’immigration qui accroît la délinquance et la criminalité, l’application de la tolérance zéro et le renforcement des moyens et des effectifs de police et de gendarmerie.