Sélectionner une page

Samedi 13 avril à Poitiers, la police a dû intervenir pour des coups de feu, tirés dans le quartier de Bel Air. Probablement, un règlement de comptes entre des jeunes du quartier et des gens du voyage.

A cela s’ajoute la délinquance quotidienne subie depuis des années. Drogue, racket, voitures brûlées, racisme anti-Français, sont le lot quotidien des Poitevins et des Poitevines.

La peur doit changer de camp ! Assez que la majorité silencieuse subisse la minorité délictueuse !

L’ensauvagement » de notre département est sans appel.

Pour le Rassemblement National de la Vienne, combattre cette délinquance passe par une police renforcée, remotivée et soutenue. Et donc aussi par une justice qui préfère mettre sous les barreaux les criminels que d’essayer à chaque fois de les relâcher en trouvant toutes les excuses imaginables.