Sélectionner une page

Ce jeudi, les surveillants du centre pénitentiaire de Poitiers Vivonne, touchés par ce qui est arrivé à leurs deux collègues poignardés par un détenu radicalisé, se sont de nouveau rassemblés devant l’entrée.

Le RN Vienne demande que soient révisées de toute urgence les procédures relatives aux détenus dangereux : conditions de fouille des cellules et des personnes, menottage dans le dos des détenus les plus dangereux lors des déplacements dans la prison … Il demande que les détenus radicalisés ou incarcérés pour terrorisme fassent l’objet d’un régime spécifique d’incarcération.

Le principe de précaution doit s’appliquer sans attendre y compris et surtout dans les professions où les risques avérés ne sont visiblement pas pris en compte.

Le Rassemblement National de la Vienne demande une grande loi sur les prisons prévoyant notamment la sécurisation des établissements.