Sélectionner une page

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 2018 dans le quartier de Bel-Air à Poitiers : cinq voitures ont été brûlées et deux endommagées, dont quatre appartenant au CCAS.

Le Rassemblement National de la Vienne condamne ses actes et demande au Ministre de l’Intérieur de réagir en durcissant les sanctions qui doivent devenir fermes et incompressibles en s’attaquant aux causes principales de l’insécurité que sont la folle politique d’immigration et la ghettoïsation des quartiers.

Seul le Rassemblement National a réellement la volonté de mener la guerre aux délinquants.

Nous proposons:

– l’augmentation des effectifs de police et de gendarmerie;

– l’armement obligatoire de la police municipale;

– la suppression des remises de peines automatiques;

– l’expulsion automatique des délinquants et criminels étrangers.


Arnaud FAGE
Délégué de la 1ère Circonscription
Délégué de canton 14

         

Voir tous les articles de l’auteur