Sélectionner une page

La commune est depuis des mois la proie de nervis d’extrême gauche qui dégradent le patrimoine urbain par des graffitis aux quatre coins de la ville comme ce fut le cas il y a quelques semaines encore avec les inscriptions à la gloire de la ZAD sur les abris de bus et panneaux publicitaires de la ville. »

Le Rassemblement National de la Vienne condamne la nouvelle série de graffitis ayant touché la commune de Buxerolles et demande au Maire « d’assurer la protection des personnes et des biens »


Arnaud FAGE
Délégué Départemental Adjoint
Délégué de la 1ère Circonscription

         

Voir tous les articles de l’auteur