Sélectionner une page

Le mercredi 4 Juillet 2018, à Othis (Seine et Marne) un couple de Policiers hors service de retour de vacances et à la sortie d’une soirée chez des amis ont été agressés violemment vers 21H00 par deux voyous. L’attaque fut rapide et violente car c’est en installant leur petite fille de 3 ans sur le siège auto à l’arrière de leur véhicule que les deux voyous extrêmement déterminés ont frappé le couple devant leur fille. C’est d’abord la jeune policière ayant le bras en attelle suite à un accident de travail, qui reçoit un coup de poing au visage. Ils s’attaquent ensuite à son compagnon, qui reçoit plusieurs coups de pied. La policière s’est vu prescrire quatre jours d’interruption totale de travail, son compagnon quinze jours.
Chaque jour, nos forces de Police et de Gendarmerie subissent des dizaines de violences. Rappelons que selon l’observatoire national de la délinquance qui recense quelques statistiques , mise à part les insultes et les menaces, les agressions physiques ont touché 13 111 policiers en 2013 et 3019 gendarmes en 2015. Tous les ans dans les forces de l’ordre , plusieurs dizaines d’agents sont tués en service et en mission et plusieurs milliers sont blessés. Certains sont même délibérément visés, comme ces deux Policiers brûlés dans leur véhicule de fonction à Viry-Châtillon en octobre 2016. face à des voyous inscrits le plus souvent dans la haine anti-flics.

Marine Le Pen Présidente du Rassemblement National , suite au rejet du plan Borloo par Emmanuel Macron, avait présenté 39 mesures de son plan mettant en avant des propositions très opposées à celles du Chef de l’Etat, parmi lesquelles : Rétablir l’ordre républicain ; Une politique pénale tolérance zéro ; Un renforcement de la Police et de la Gendarmerie afin de rétablir l’ordre républicain ; Réorienter les moyens dévolus aux banlieues ; Responsabiliser les parents ; Expulser les parents des mineurs étrangers de moins de 13 ans coupables de crimes ou de graves délits » et de suspendre les aides à ceux « dont les enfants délinquants sont non accessibles à une sanction pénale ».

Elle propose aussi d’instaurer l’uniforme à l’école et d’interdire les prières de rue…


Alain VERDIN
Délégué Départemental RN 86
Conseiller Régional « Région Nouvelle Aquitaine »
Conseiller Municipal de Poitiers

              

Voir tous les articles de l’auteur