Sélectionner une page

La coupe du monde de football vient d’être gagnée par l’équipe de France. Une victoire après celle de 1998, a marqué les esprits de tous les Français et sa jeunesse. Malgré cette liesse populaire qui s’est produite dans toutes les villes et villages pour fêter l’évènement, on a pu assister à des scènes de violences et de pillages sans précédent par des bandes de racailles.

La question est de savoir comment se débarrasser de ces racailles ? qui poussent comme des champignons sur notre territoire face à des gouvernants qui nous les imposent.

237 interpellations en Île de France ; à Rennes, un jeune de 24 ans roué de coups décède peu après ; Seine Saint Denis, la racaille incendie un bus ; Marseille, Fougères, Lyon, même symbolique la racaille saccage les villes ; Draveil, école de Police attaquée au mortier par 6 à 8 racailes; Seine Maritime, Gironde, la racaille saccage des écoles etc…etc….

Peu de réaction et de réprobation de la part de nos gouvernants. Disons le haut et fort, les gouvernants sont responsables et leur silence ne fait qu’encourager ces sauvages à plus d’incivilités et de violences. En bons Français, respectueux de la Loi, nous nous demandons pourquoi la classe dirigeante est-elle aussi laxiste envers ces voyous et l’on est en droit de se demander quelles menaces pourraient-ils avoir reçues pour agir avec autant de mollesse envers eux ?

La situation est grave et la Présidente du Rassemblement National Marine Le Pen rappelle que la sécurité est la première des libertés, souhaitant une politique pénale plus répressive et exemplaire, avec l’application réelle des peines de prison prononcées, ainsi que le renforcement des effectifs de police.


Alain VERDIN
Délégué Départemental RN 86
Conseiller Régional « Région Nouvelle Aquitaine »
Conseiller Municipal de Poitiers

              

Voir tous les articles de l’auteur