Sélectionner une page

L’immigration est un sujet tabou qu’il ne faut surtout pas aborder, pourtant cette déferlante humaine est une dure réalité qui doit interpeller les dirigeants européens. En Italie, par exemple, plus de 600 000 migrants ont franchi la frontière ces derniers mois; cette situation plonge le pays dans une crise politique majeure. En 2014, seulement 3% des Italiens récusaient la politique migratoire, aujourd’hui c’est 35% et les récentes élections législatives marquent le ras-le-bol des italiens face à cette invasion !
Le même scénario se produit en France, en Hongrie, en Pologne, en Autriche… dans peu de temps, toute l’Europe sera touchée par cette immigration massive. A noter que peu de migrants arrivent de Syrie (en 2016, 84 500 syriens sur 500 000 migrants) ils proviennent surtout d’Afrique mais aussi du Pakistan, d’Afghanistan ou d’Albanie. Les mineurs isolés viennent à 60% de l’Afrique subsaharienne.

La France piégée par l’UE ?
Dans notre Pays un constat alarmant s’impose : depuis début 2017, 22 attentats étaient prévus sur notre territoire, 5 ont aboutis, 5 ont échoués et 12 ont été déjoués. La France est obligée, vis-à-vis de la Commission européenne, d’invoquer une nouvelle menace terroriste pour accentuer ses contrôles, tandis que la Commission bruxelloise veut « évaluer les notifications de ces contrôles temporaires annoncés ».

Devant l’afflux de migrants aux portes de l’Europe et l’incapacité de l’UE à y faire face, la France ne doit pas ralentir ses contrôles, si Paris se met à attendre un «feu vert» de l’Europe, c’est que notre Pays est vraiment placé sous la tutelle de l‘Europe !

La Nouvelle-Aquitaine est la 3ème région de France à accueillir le plus grand nombre de migrants, après l’Ile-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes. Notre Région offre 1 245 places réparties dans 37 CAO sans compter les autres structures qui accueillent des migrants (comme les hôtels Formule 1). Chaque mois, nous sommes avertis de l’arrivée de nouveaux migrants arrivant sur notre territoire… il est temps de prendre les mesures nécessaires et de retrouver notre indépendance face à l’Europe !


Alain VERDIN
Délégué Départemental RN 86
Conseiller Régional « Région Nouvelle Aquitaine »
Conseiller Municipal de Poitiers