Sélectionner une page

C’est du jamais vu depuis cinq ans. Le prix du carburant a atteint des sommets en France. Dans la Vienne, le prix du litre de gazole le moins cher varie entre à 1.416 euros et monte jusqu’à 1.619 euros selon le site du gouvernement.

Cette hausse est notamment due aux taxes prélevées par le gouvernement mais aussi à l’augmentation des marges des distributeurs.

Les ruraux, qui ne peuvent en aucun cas se passer de leur véhicule, tant dans leur vie professionnelle que familiale, sont les premières victimes de la hausse sans fin des prix à la pompe. Artisans, transporteurs, patrons pêcheurs et agriculteurs sont doublement impactés, le prix du gasoil rognant également les résultats de leurs entreprises.

Marine Le Pen propose une baisse de 20% de la TICPE (Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques) prélevée par l’Etat sur l’essence, compensée par une sur-taxation des grands groupes pétroliers et gaziers.

Le Rassemblement National est le seul parti qui apporte une réponse crédible à un fléau qui met à mal le niveau de vie d’une majorité de Français et aggrave la situation de secteurs de notre économie déjà largement touchés par la crise.


Arnaud FAGE
Délégué Départemental Adjoint
Délégué de la 1ère Circonscription

         

Voir tous les articles de l’auteur