Sélectionner une page

Après les étudiants, les chômeurs, les handicapés, l’heure est donc venue pour l’exécutif de s’attaquer aux retraites de réversion, pourtant versées aux plus modestes des veufs et veuves.

4,4 millions de personnes (un quart des 17 millions de retraités actuels) la perçoivent, dont 1,1 million pour lesquels cette pension constitue l’unique revenu !

Paradoxe majeur pour un pouvoir prétendument « féministe », l’immense majorité des allocataires sont des femmes… !

Bien sûr, le gouvernement prend soin de n’évoquer ce rabotage que pour l’avenir, tant le futur système « par points », strictement contributif, s’oppose à la solidarité nationale des droits « dérivés » dont font partie les réversions….

Lire la suite sur notre site National