Sélectionner une page

A la rentrée, l’école de Petit Tour à Poitiers va subir la fermeture d’une classe ce qui va avoir pour conséquence deux classes surchargées de 28 élèves à 3 niveaux.

Cette décision est incompréhensible.

Si cette décision de fermeture venait à se concrétiser, la première des conséquences serait une surcharge des classes qui impacterait directement la qualité de la transmission des savoirs alors que le niveau des élèves français continue de baisser.

Le Rassemblement National de la Vienne s’oppose à cette fermeture de classe, illustration de la casse des services publics et apporte son soutien aux élus et parents d’élèves plongés une fois de plus dans l’incertitude et la crainte.


Arnaud FAGE
Délégué Départemental Adjoint
Délégué de la 1ère Circonscription

         

Voir tous les articles de l’auteur